Philippe Gilbert: «J’étais l’idole de Caleb Ewan»

Philippe Gilbert: «J’étais l’idole de Caleb Ewan»

Il y aura peut-être une chance de victoire ce vendredi à Lavaur pour mon ami et équipier Caleb Ewan. Originaire de Sydney, il est arrivé en Europe il y a quelques années à Varèse où l’équipe australienne espoirs possède sa base de formation en partenariat avec le sponsor Mapei.

J’ai toujours voué un énorme respect à ces coureurs qui ont dû quitter leur continent pour apprendre le cyclisme en Europe, le plus souvent seuls, privés de leur famille et la plupart du temps sans moyens financiers. Et, forcément, sans connaître la langue ni la culture italienne. Leur détermination pour réussir et devenir professionnel est donc plus aiguisée encore que celle de la majorité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct