François Damiens: «Restons unis et continuons en élevant le débat»

Le 9 novembre dernier, nous rencontrions François Damiens pour parler de Cowboy, le film de Thomas Bidegain qui raconte comment un père se met en quête de sa fille partie en Syrie. Nous avions parlé de djihadisme, de fanatisme, d’intégrisme ainsi que de fragilité et de peur. Le 9 novembre, c’était quatre jours avec le funeste 13 novembre. Nous avions alors rappelé l’acteur pour voir s’il voulait modifier certains propos à la lumière de cette actualité effroyable. Il nous avait répondu qu’il ne voulait rien changer. Depuis, on a vécu le 22 mars 2016. La veille des attentats de Bruxelles, François Damiens était à l’aéroport de Zaventem. Il y retournera dans deux jours. Et s’apprête à rejoindre la Bretagne pour tourner Otez-moi d’un doute, de Carine Tardieu. Ce qui augure pour lui de nombreux voyages entre la Belgique et la Bretagne. Mais François Damiens a décidé de continuer à vivre comme avant. Il aime rappeler la phrase de Brel : « Vivre, c’est dangereux ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct