Mostra de Venise: «Travailler avec Almodóvar est un rêve qui se réalise»

Dans «
The Human Voice
», d’Almodóvar, l’actrice britannique Tilda Swinton livre une performance tragicomique à la fois désespérée froide, drôle et triste.
Dans « The Human Voice », d’Almodóvar, l’actrice britannique Tilda Swinton livre une performance tragicomique à la fois désespérée froide, drôle et triste. - AFP.

Les violoncelles réglés par Alberto Iglesias, qui mettent en perspective les dialogues et la voix. Un rouge sang typique qui inonde l’écran. Une atmosphère feutrée et décalée. Une mise en scène qui soigne les détails, s’attarde sur les objets. Dans The Human Voice, court-métrage présenté en projection spéciale sur le Lido, Pedro Almodóvar se joue des codes du cinéma et du théâtre pour adapter Cocteau, un auteur qui lui est cher et qui l’inspire depuis longtemps. À la fin des années 1980, il s’inspirait ainsi déjà librement de La voix humaine dans Femmes au bord de la crise de nerfs, son premier grand succès international, Oscar du meilleur film en langue étrangère, avec Carmen Maura et Antonio Banderas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct