Bart De Wever: «Si on est mis de côté, ce sera un drame pour la Flandre»

Bart De Wever: «Si on est mis de côté, ce sera un drame pour la Flandre»
Belga

Les quatre familles (socialiste, libérale, écologiste, centriste) se sont réunies jeudi en fin d’après-midi autour de l’informateur Egbert Lachaert. PS, SP.A, MR, Open VLD, Ecolo, Groen, CD&V et CDH se sont retrouvés autour du président libéral flamand, qui est attendu au Palais demain pour son deuxième rapport au Roi.

Le président de la N-VA, Bart de Wever, n’a pas tardé à réagir au sujet de la future coalition fédérale, qui se négocie sans son parti. « Si on est vraiment mis de côté, il s’agira d’abords d’un drame pour la Flandre. »

« Cela signifie que le prochain gouvernement fédéral n’aura pas de majorité flamande. Il sera dominé par les partis francophones. Il ne reflétera pas le choix des électeurs flamands qui ont voté autre chose, le choix de l’électeur sera sens dessus dessous. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct