«Mesure disproportionnée», des plaignants déposent un recours au Conseil d’État contre le port du masque en classe

«Mesure disproportionnée», des plaignants déposent un recours au Conseil d’État contre le port du masque en classe

Un recours en suspension contre le port du masque en classe a été déposé jeudi auprès du Conseil d’État, rapporte La Libre Belgique vendredi. Les plaignants évoquent un préjudice imminent, à savoir une atteinte à la qualité de l’enseignement. « Cette mesure est disproportionnée et rien ne prouve qu’elle soit efficace », assure leur avocat.

Mettre en balance avantages et inconvénients

« Nous ne sommes pas du tout antimasques. Bien sûr, il faut rester prudent. Seulement, en ce qui concerne le port du masque en classe par les élèves et les enseignants de secondaire, nous pensons qu’on n’a pas mis en balance les effets négatifs d’une telle mesure et ses bienfaits avérés », explique Me Sébastien Kaisergruber, l’avocat des plaignants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct