Affaire Fortis: le dossier est prescrit, juge la chambre du conseil de Bruxelles

Affaire Fortis: le dossier est prescrit, juge la chambre du conseil de Bruxelles

La chambre du conseil de Bruxelles a estimé vendredi que les charges dans le dossier relatif à la chute de Fortis, il y a 11 ans, étaient prescrites. Le juge d’instruction avait inculpé sept anciens administrateurs du groupe Fortis et de la banque éponyme, suspectés de ne pas avoir suffisamment informé les investisseurs. Le parquet avait toutefois demandé un non-lieu.

L’enquête judiciaire sur la chute de Fortis remonte à octobre 2008 et s’est concentrée principalement sur la période comprise entre septembre 2007 et avril 2008. A l’époque, Fortis avait prévu une augmentation de capital, réalisée en septembre 2007. Au cours de l’instruction, le juge d’instruction avait inculpé sept anciens administrateurs du groupe Fortis et de la banque du même nom, les soupçonnant de ne pas avoir suffisamment informé les investisseurs de l’exposition de Fortis aux conséquences de la crise immobilière aux Etats-Unis, lors du rachat d’ABN Amro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct