La nounou «partagée» fait son apparition en ville

Le principe est le même que pour une nounou à domicile. La différence : plusieurs familles s’arrangent entre elles pour que la personne garde les enfants de chacun sous le même toit. En d’autres termes, on « mutualise » les coûts et les formalités administratives de la nounou, qui pèsent vite. Concernant le lieu de garde, cela peut changer d’un jour à l’autre : une journée chez une famille, la suivante chez l’autre. La formule est en plein essor en France, elle se développe encore timidement chez nous. « C’est un système qui se développe beaucoup dans les grandes villes en France », constate Alexis Deneux. Plusieurs sites et applications belges proposent des annonces de la part de nounous comme de parents pour la mise en place de ce type de système.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct