La rentrée littéraire, c’est aussi de la géographie

La rentrée littéraire, c’est aussi de la géographie
Bruno D’ALIMONTE.

La rentrée littéraire nous bombarde de livres, et on ne s’en plaint pas. Parce que, chaque fois, nous entrons dans la tête de tas de personnages, qui ne pensent pas nécessairement comme nous, et qui nous apprennent dès lors à voir le monde différemment. Mais en même temps, nous explorons d’autres géographies. Et là aussi, cela nous ouvre d’autres perspectives. On est en Floride, mais pas Malibu, avec Colson Whitehead, on est à Jérusalem et Beit Jala avec Colum McCann, en Suisse avec Diane Meur, en Ardèche avec Sandrine Willems, dans le Xe arrondissement de Paris avec Négar Djavadi, à Bruxelles avec Amélie Nothomb, en Ardenne belge avec Mathilde Alet, en Ardennes françaises avec David Fortems, dans une salle d’attente d’hôpital avec Julien Dufresne-Lamy…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct