Le chèque consommation démarre avec modération

C’est principalement sous forme papier que se matérialise ce chèque à dépenser dans de petits commerces, des établissements horeca, ainsi que dans les secteurs sportifs et culturels.
C’est principalement sous forme papier que se matérialise ce chèque à dépenser dans de petits commerces, des établissements horeca, ainsi que dans les secteurs sportifs et culturels. - DR

Faites-vous partie des heureux salariés bénéficiaires du chèque consommation ? En juin dernier, le gouvernement fédéral, en kern +10, a initié ce soutien au pouvoir d’achat des consommateurs – notamment ceux à récompenser pour leurs efforts professionnels en plein Covid – et au redémarrage d’acteurs économiques locaux méchamment frappés par la crise sanitaire, savoir les petits commerces fermés durant au moins un mois, les établissements horeca et les organisations culturelles et sportives reconnues et subventionnées. Le 17 juillet dernier, par la grâce d’un arrêté royal, ce chèque consommation est né officiellement. Il se matérialise depuis lors sous forme de bons en papier (principalement) de 10 euros ou électroniques pour un montant total de maximum 300 euros par salarié, somme totalement exonérée de cotisations sociales et défiscalisée, ainsi que déductible à 100 % pour l’employeur. Ces chèques sont principalement produits par les sociétés émettrices de titres repas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct