Le CEO de l’aéroport de Charleroi: «Le plus important, c’est l’emploi»

«
Comme d’autres, nous appelons à une uniformisation des règles au niveau européen. Et le problème ne concerne pas que le secteur aérien mais aussi le transport ferroviaire, le Thalys, les bateaux de croisière, les hôtels…
» © Pierre-Yves Thienpont
« Comme d’autres, nous appelons à une uniformisation des règles au niveau européen. Et le problème ne concerne pas que le secteur aérien mais aussi le transport ferroviaire, le Thalys, les bateaux de croisière, les hôtels… » © Pierre-Yves Thienpont

Après l’été 2019 « de tous les succès », l’aéroport de Charleroi, comme les autres, a vécu un été catastrophique. Qui le met dans une situation financière très inconfortable.

Quel est le premier bilan de cet été pas comme les autres ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct