Migration: quand la police atteint ses limites

Migration: quand la police atteint ses limites
Pierre-Yves Thienpont.

Le 19 décembre 2019, sur l’aire d’autoroute de Thieu, dans le Hainaut, une vingtaine de policiers sont mobilisés dans le cadre de l’opération Médusa qui lutte contre le trafic d’êtres humains. Le but ? Intercepter les migrants qui tentent de grimper dans les camions pour rejoindre l’Angleterre. Mais à bien y regarder, ce déploiement a plus des airs de coup de com’ destiné au ministre de l’Intérieur et à la presse que d’une réelle opération de contrôle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct