La migration de transit en Belgique: quoi, où, quand, comment?

Une tente du camp de migrants, à Spy.
Une tente du camp de migrants, à Spy. - D.R.

Selon l’ONU, « la migration de transit est la migration dans un pays dans l’intention d’y trouver la possibilité d’émigrer vers un autre pays, pays de destination finale ». Dans le cas de la Belgique, le terme désigne une personne arrivée le plus souvent illégalement sur le territoire, et qui, dans la plupart des cas, tente de passer en Angleterre.

Les personnes en transit dans notre pays sont en majeure partie érythréennes, soudanaises et irakiennes. Elles ont en moyenne entre 17 et 25 ans. S’il n’existe aucun chiffre sur le sexe des migrants en transit, les acteurs de terrain estiment toutefois qu’il y a une large majorité d’hommes. Les femmes, plus discrètes, se déplaceraient autrement, majoritairement en groupe et avec leurs enfants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct