«On part chaque soir dans un endroit différent pour tenter notre chance»

«On part chaque soir dans un endroit différent pour tenter notre chance»

B et A. sont tous les deux hébergés chez un particulier dans la commune de Saint-Josse, avec sept autres personnes. Tous soudanais, ils ne viennent pas de la même région mais poursuivent un objectif commun : rejoindre l’Angleterre.

« On n’a pas le choix. » B., arrivé aux portes de la Sicile en 2016 par la voie maritime, parle français couramment. Il l’a appris en France où il est resté trois ans. Sa demande d’asile lui a été refusée et a été contraint de quitter l’Hexagone. Désormais, il ne voit pas d’autre solution que de passer de l’autre côté de la Manche. Ça fait trois mois à peine qu’il est à Bruxelles. Il a tenté maintes fois de monter dans les camions. « Je suis resté trop longtemps ici. Je perds du temps. Je devrais reprendre mes études. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct