Tour de France: Peter Sagan n’hésite pas à secouer tout le peloton

Tour de France: Peter Sagan n’hésite pas à secouer tout le peloton

S’il fallait dénicher un avantage au masque, outre ses bienfaits sanitaires évidemment, ce serait peut-être sa capacité à cacher le rictus, à barrer la crispation d’un sourire qui n’a rien d’honnête. Du reste, pas certain que Peter Sagan s’est même embarrassé de pareilles considérations en montant sur un podium protocolaire qu’il connaît comme la poche d’un maillot vert qu’il a récupéré, ce vendredi. Sans forfanterie, sans folie, conscient qu’il est, à Lavaur, malgré tout passé à côté du jackpot suprême. « J’avais déjà fait le coup de la bordure en 2016 (NDLR : à Montpellier). Sauf que là, à la fin, j’avais gagné… », peste-il. « Sur le sprint, j’étais dans la roue de van Aert, mais il y a eu un mouvement, je me suis déplacé et j’ai pris un petit coup qui a sorti ma chaîne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct