Migrations: la traversée de la Manche, comme dernier espoir

Dlovan parle suédois
; il a vécu cinq ans en Suède dans l’attente de sa décision d’asile. Arrivé il y a cinq jours, il espère une traversée par bateau.
Dlovan parle suédois ; il a vécu cinq ans en Suède dans l’attente de sa décision d’asile. Arrivé il y a cinq jours, il espère une traversée par bateau. - Kristof Vadino.

Reportage

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct