Négociations fédérales: «Pour aucun parti il ne s’agit d’un oui inconditionnel», assure Joachim Coens

Négociations fédérales: «Pour aucun parti il ne s’agit d’un oui inconditionnel», assure Joachim Coens

Le fait que sept partis politiques aient décidé vendredi d'essayer de former un gouvernement fédéral ne signifie pas que ce gouvernement sera formé automatiquement. Ce n'est pas un « oui » inconditionnel à quiconque, a déclaré Joachim Coens, président de CD&V, samedi à De Morning sur Radio 1.

Le président de l'Open Vld, Egbert Lachaert, et son collègue Conner Rousseau ont été nommés préformateurs vendredi. Ils vont entamer des négociations avec les libéraux, les socialistes, les verts et le CD&V pour la formation d'un nouveau gouvernement. Le cdH n'est pas présent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct