Neuville au rallye d’Estonie : un abandon qui coûte très cher

Neuville au rallye d’Estonie : un abandon qui coûte très cher
AFP

Pas un mot. Avant que n’échappe le « traditionnel » juron de circonstance dans ces moments qui ne sont pas les premiers du genre. Au moment de rejoindre l’arrivée de la 7e spéciale du rallye d’Estonie, la première de l’après-midi, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul n’ont pas échangé un mot. Sans doute étaient-ils en train, déjà, de ruminer les conséquences de leur écart de trajectoire qui, quelques minutes plus tôt, avait eu pour effet de pratiquement arracher la roue arrière droite de leur Hyundai i20 WRC. Arrivés au terme de cette spéciale de 20 km, ils ont un moment évalué les dégâts, mais le verdict est visiblement tombé rapidement : impossible de réparer, c’est l’abandon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct