Négociations fédérales: «Il n’y a plus de retour en arrière possible», selon Conner Rousseau

Négociations fédérales: «Il n’y a plus de retour en arrière possible», selon Conner Rousseau
Dominique Duchesnes

Ce dimanche Conner Rousseau, président du SP.A dans l’émission « De Zevende Dag » s’est exprimé sur les négociations fédérales. « Il n’y a pas de retour possible, a-t-il déclaré.

« Bien sûr que nous allons discuter du Premier Ministre cette semaine. Nous serons reçus vendredi chez le Roi. Un formateur sera désigné. Vendredi nous dirons qui soutiendra le projet et surtout quel projet nous soutiendons. »

Sept partis poursuivront les négociations dans la semaine : les préformateurs Egbert Lachaert (Open VLD) et Conner Rousseau (SP.A) sonderont le MR, l’Open VLD, le PS, le SP.A, Groen, Ecolo et le CD&V pour préparer la formation d’un gouvernement fédéral. S’ils s’allient effectivement, la coalition Vivaldi ne serait pas soutenue par une majorité en Flandre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct