Quel avenir pour la culture?

© Olivier Donnet
© Olivier Donnet

La pluie était fine et froide au départ de cette dernière étape. Maussade météo, comme l’avis des marcheurs sur l’avenir de la culture. « Les salles de spectacle ne sont plus remplies. C’est même à se demander si le secteur culturel a manqué aux citoyens pendant le confinement. C’est bien la preuve que l’offre culturelle ne répond pas aux attentes du public. » Une question, une dernière, s’impose alors sur Le Grand Tour : la culture doit-elle répondre aux besoins du public ? Ne doit-elle pas plutôt cultiver ses besoins, sa curiosité ?

Éveiller la curiosité d’un public n’est pas la même chose que d’y apporter une certaine hégémonie culturelle. Les institutions culturelles qui noueront de nouvelles relations avec la population devront le faire sans vouloir éduquer celle-ci à la « bonne culture ». Entre Johnny, Patrick Sébastien et Ferrat, il ne peut y avoir un rapport de valeur tant il serait, selon les marcheurs, porteur d’un certain mépris dont la culture doit s’affranchir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct