La Flandre prend une option sur le Seize

Alexander De Croo. © Photo News
Alexander De Croo. © Photo News

Qui va diriger le gouvernement fédéral jusqu’en 2024 si la coalition Vivaldi advient ? C’est quasiment la seule question qui a hanté les conversations « off the record » et les débats publics ce week-end. C’est aussi l’enjeu de la semaine, aux yeux de l’informateur Conner Rousseau (SP.A), qui estime que cette question sera tranchée d’ici à vendredi, jour où il se rendra au Palais, accompagné d’Egbert Lachart (Open VLD), l’autre préformateur. « Mais d’ici là, quelques questions de fond doivent encore être réglées », indique-t-il. Des questions de fond qui ne semblent pas anodines, si l’on en croit le président du CD&V, Joachim Coens. « Il ne faut pas dire que tout est joué, que la Vivaldi est lancée. Que les choses soient claires, rien n’est acquis si les demandes du CD&V ne sont pas prises aux sérieux », a-t-il indiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct