Manifestation: la grande après-midi du monde de la nuit

Manifestation: la grande après-midi du monde de la nuit
D.R.

C’était le premier rassemblement populaire de la rentrée d’un secteur complètement abandonné », explique Carl de Moncharline, l’un des organisateurs du mouvement #stillalive. « Au dernier Conseil national de sécurité, le secteur de la nuit n’a même pas été cité. Aucune empathie pour ces milliers de personnes qui sont dans une situation plus que précaire et ne demandent qu’à retravailler. Mais après six mois, nous n’avons aucune perspective, aucun calendrier. C’est comme si, avec la montée du sida dans les années 80, on avait fermé tous les bars gays. Non, comme on a appris à vivre avec le sida, avec de très sérieux gestes barrière, il va falloir apprendre à vivre avec le Covid. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct