Manifestation des acteurs de l’événementiel et de la culture: «On veut pouvoir travailler» malgré le coronavirus

Manifestation des acteurs de l’événementiel et de la culture: «On veut pouvoir travailler» malgré le coronavirus

Des bulles de 400 personnes ont été séparées par les organisateurs. « On voulait que les consignes de sécurité soient bien respectées et on ne voulait surtout pas donner une mauvaise image de nos secteurs, qui sont déjà suffisamment caricaturés comme cela », explique Carl de Moncharline, l’un des co-organisateurs du rassemblement.

Un petit groupe de manifestants contre les mesures de lutte contre le coronavirus a rallié la manifestation par solidarité, après une action à la Tour des finances. Les organisateurs les ont priés de s’écarter afin de ne pas mélanger les discours et de ne pas risquer d’éclipser les revendications des secteurs culturel et événementiel.

Une action symbolique

Le titre de Stromae « Alors, on danse » a été passé en début de rassemblement, mais la foule est symboliquement restée figée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+