Ismaël Debjani a aimé le 5.000 m en souffrant

On n’ira pas jusqu’à dire qu’il a adoré, mais Ismaël Debjani est sorti plutôt satisfait de sa première expérience sur 5.000 m, à Heusden, deux jours à peine après avoir disputé le 1.500 m du Mémorial Van Damme. Le sociétaire du CABW a terminé 4e de la course en 13.34.50, un chrono honorable pour une première, la victoire revenant à l’Allemand Muhomed en 13.23.71, devant le Belge Robin Hendrix en 13.25.52.

« Les trois derniers tours ont été interminables », reconnaissait Debjani. « Jusqu’aux 3.000 m, j’étais “facile” (coincé dans un deuxième groupe de quatre à distance respectable des premiers, NDLR), mais à partir de 3.800 m, je n’ai plus pensé qu’à résister. Au bout du compte, mon chrono n’est pas mauvais, surtout en sachant que j’ai fait moins de volume au mois d’août. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct