Négociations fédérales: «Flamand ou francophone, ce doit d’abord être un Premier ministre belge», selon Kristof Calvo (Groen)

Négociations fédérales: «Flamand ou francophone, ce doit d’abord être un Premier ministre belge», selon Kristof Calvo (Groen)
BELGA

Les écologistes flamands de Groen n’avancent pas de candidat Premier ministre issu de leur rang et ne posent aucun veto à ce qu’il vienne d’un autre des sept partis discutant actuellement de la formation d’un gouvernement fédéral, a indiqué lundi leur chef de file à la Chambre, Kristof Calvo.

«Il existe des arguments en faveur d’un Premier ministre flamand, mais aussi par exemple en faveur d’un Premier ministre issu de la plus grande famille politique (de la coalition, en l’occurrence les socialistes, NDLR). Ce doit être avant tout un Premier ministre belge», a affirmé M. Calvo sur les ondes de Radio 1 (VRT). «Le plus important, c’est d’avoir quelqu’un pour diriger l’équipe».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+