La gauche réac: c’est nouveau, ça vient de sortir!

L’ultra gauche ne se prive plus d’organiser des manifestations ou de tenir un discours que ne renierait pas l’extrême droite.
L’ultra gauche ne se prive plus d’organiser des manifestations ou de tenir un discours que ne renierait pas l’extrême droite. - AFP

Une petite foule se rassemble devant l’Hôtel de Ville de Paris, municipalité écolo-communisto-socialiste que des pancartes brandies par les manifestants dénoncent comme un « pédoland ». Imaginons le fameux Persan de Montesquieu assistant à cette démonstration : il ne douterait pas un instant qu’il s’agit d’une initiative de l’extrême droite. Et même de l’aile dure de l’extrême droite, car Marine Le Pen, elle, n’aurait pas osé : les médias progressistes la cloueraient au pilori et la renverraient aux campagnes pétainistes dirigées contre le « pédophile » André Gide, le « démoralisateur de notre jeunesse ».

Or, pas du tout. C’est l’extrême gauche féministo-écologiste qui manifestait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct