Empoisonnement de Navalny: le Kremlin dénonce les tentatives «absurdes» d’accuser la Russie

Empoisonnement de Navalny: le Kremlin dénonce les tentatives «absurdes» d’accuser la Russie

Le Kremlin a dénoncé lundi les tentatives « absurdes » d’accuser la Russie de l’empoisonnement de l’opposant Alexeï Navalny, hospitalisé dans le coma en Allemagne et victime selon Berlin d’un agent neurotoxique de type Novitchok.

« Toute tentative d’associer la Russie de quelque manière que ce soit à ce qui s’est passé (avec M. Navalny, ndlr) est inacceptable à nos yeux », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Ces tentatives sont « absurdes », a-t-il assuré.

Berlin veut des explications

Selon le gouvernement allemand, M. Navalny a « sans équivoque » été empoisonné en Russie lors d’une tournée électorale par un agent neurotoxique de type Novitchok, une substance conçue à l’époque soviétique à des fins militaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct