La livre sterling en baisse, pénalisée par les tensions autour du Brexit

Vers 09h00 GMT (11h00 heure belge), la livre perdait 0,66% face au billet vert, à 1,3191 dollar, et 0,61% face à la devise européenne, à 89,70 pence pour un euro.

"Nous sommes encore loin d'un accord, du moins si on en croit le pessimisme de Michel Barnier", a commenté Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

Les derniers jours ont été marqués par des accusations mutuelles entre les négociateurs, Michel Barnier accusant Londres de ne montrer "aucune volonté de compromis" et le Britannique David Frost assénant pendant le week-end que le Royaume-Uni ne deviendrait pas un "Etat vassal".

Lundi, le négociateur en chef de l'UE a en outre réagi à un article de presse évoquant une possible remise en cause de parties clés de l'accord de sortie du Royaume uni de l'UE. "Tout ce qui a été signé dans le passé doit être respecté", a-t-il averti.

Selon le Premier ministre britannique Boris Johnson, un accord doit être trouvé avant le 15 octobre pour entrer en vigueur avant la fin de l'année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct