«Pas d’autre choix que de disqualifier Novak Djokovic», explique le directeur de l’US Open

EPA
EPA

Le ciment du stade Arthur Ashe s’est fissuré dimanche après-midi avec la disqualification de Novak Djokovic (ATP 1) en huitièmes de finale de l’US Open, pour avoir frappé accidentellement une balle au visage d’une juge de ligne après avoir concédé sa mise en jeu à 5-5 dans le premier set de son match contre Pablo Carreno Busta (ATP 27). Soren Friemel, le directeur du tournoi, arrivé sur le court après l’incident et qui a signifié son exclusion à Djokovic, est revenu sur l’incident.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct