Nations League: depuis quatre ans, l’Islande s’essouffle

AFP
AFP

Révélation de l’Euro 2016, où elle avait atteint les quarts de finale (battue 5-2 par la France), l’Islande a quelque peu décliné depuis, terminant notamment troisième de son groupe de qualification pour le championnat d’Europe 2020 (elle jouera les barrages face à la Roumanie, puis contre la Bulgarie ou la Hongrie). Mais le match de samedi perdu dans les arrêts de jeu contre l’Angleterre a rappelé que l’équipe nordique n’était pas à prendre à la légère.

1 Un bloc défensif et un gardien très solides

Face aux Anglais, l’Islande a fait ce qu’elle savait faire de mieux : défendre. Il serait totalement réducteur de ne considérer cette équipe qu’à travers ce prisme, mais mardi, ses plus grandes qualités se situeront effectivement dans ce secteur (même si l’ancien de Lokeren, Ingason, sera suspendu après avoir été exclu contre les Anglais).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct