L’Agence des médicaments met en garde face aux tests rapides de dépistage Covid-19

L’Agence des médicaments met en garde face aux tests rapides de dépistage Covid-19

D’ici un mois ou deux, il devrait apparaître sur le marché belge de nouveaux tests rapides de dépistage du nouveau coronavirus, affirme lundi De Standaard. Des tests du genre étaient déjà disponibles par le passé, mais s’étaient avérés peu fiables. L’Agence des médicaments (AFMPS) réagit désormais avec un optimisme prudent à l’arrivée de ces nouveaux tests.

Les produits de deux entreprises des Etats-Unis ont déjà été avalisés par la FDA (Food and drug administration) et l’entreprise pharmaceutique Roche a annoncé la semaine dernière que son test de dépistage rapide serait disponible à la vente fin septembre. Ces tests rapides nécessitent un frottis nasal, fait par un médecin. Le résultat est connu en 15 minutes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct