Plus un siège vide dans les salles bruxelloises avant la fin de l’année

La dérogation envisagée ne sera possible que si le taux de contamination de la population reste stable et que le niveau des hospitalisations demeure sous contrôle.
La dérogation envisagée ne sera possible que si le taux de contamination de la population reste stable et que le niveau des hospitalisations demeure sous contrôle. - BELGA/FILIP DE SMET.

Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles, et Delphine Houba, échevine de la Culture, font la tournée des salles de théâtre, de cinéma de la Ville, en vue d’accorder des dérogations à la limite des 200 spectateurs fixée par le Conseil national de sécurité (CNS) du 22 août. Certains établissements ont déjà reçu le feu vert pour accueillir près de 350 ou 450 personnes, comme les théâtres du Parc ou des Galeries, tout en maintenant un siège vide entre chaque spectateur ou chaque bulle de spectateurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct