Négociations fédérales: de nouvelles étincelles autour de la Vivaldi

Négociations fédérales: de nouvelles étincelles autour de la Vivaldi
PhotoNews

Les prémisses de la négociation pour un accord de gouvernement entre socialistes, libéraux, écologistes et CD&V ne sont pas un long fleuve tranquille. Le CD&V marque des signes d’irritation ces dernières 24 heures. D’abord sur RTL-TVI dimanche, où le président Joachim Coens a dit et répété que les demandes de son parti devaient être respectées pour que la coalition advienne. Il a répété ce propos le lendemain matin dans les colonnes du Standaard. Et lundi matin, juste après son bureau de parti, il est allé plus loin encore en annonçant que la Vivaldi était « sous pression ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct