Jérôme Jamin: «Les tensions raciales sont de plus en plus fortes aux Etats-Unis»

Entretien

Difficile de prédire quelles conséquences aurait une victoire ou une défaite de Donald Trump sur la droite radicale américaine. « De récents sondages indiquent qu’une partie substantielle des supporters de Trump et de ceux de Biden n’accepteraient pas une défaite de leur candidat », détaille Leonard Weinberg, professeur émérite de sciences politiques à l’université du Nevada. « Ce qui semble tout indiquer que nous aurons affaire à une situation très volatile au cours des prochains mois. » Pour Jérôme Jamin, professeur au Département de sciences politiques de la Faculté de droit de l’université de Liège, il ne faut pas oublier le caractère cyclique qui accompagne le succès du nationalisme blanc et du suprémacisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct