Les grandes entreprises belges se montrent optimistes mais prudentes (PwC)

Trente pour cent des entreprises prévoient cependant de réduire leur budget: de manière importante dans 13% des cas et de façon modérée pour 17%. Les 35% de responsables financiers restants indiquent "envisager différents scénarios en fonction du développement du virus".

Un cinquième des entreprises signalent que les banques sont plus réticentes à leur accorder un crédit. Et trois directeurs financiers sondés sur 10 doutent que les mesures de soutien du gouvernement envers les entreprises se montrent efficaces.

Afin de rétablir ou d'améliorer leur chiffre d'affaires, 39% des directeurs financiers ont choisi de commercialiser de nouveaux produits et services ou d'améliorer ceux qui existent. Les changements se concentreront ensuite dans les canaux de distribution (13%) et dans les fusions, acquisitions ou joint-ventures (13%).

"Les entreprises qui tireront leur épingle du jeu sont surtout celles qui adaptent leurs modèles d'entreprise, écoutent leurs clients, ajustent leurs offres et innovent", analyse Peter Vermeire, associé chez PwC Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct