«Strange Beauty» à la poursuite de la beauté, entre Liège et Séoul

Alors que les Coréens ont maintenu leur retraite à Hwacheon, en Corée du Sud, les Belges se sont installés pour quelques jours  à l’Institut tibétain Yeunten Ling de Huy.
Alors que les Coréens ont maintenu leur retraite à Hwacheon, en Corée du Sud, les Belges se sont installés pour quelques jours à l’Institut tibétain Yeunten Ling de Huy. - Marjorie Gilen.

La rencontre aurait dû se faire, fin août, au Centre bouddhiste de Hwacheon, en Corée du Sud. Les artistes belges et coréens de Strange Beauty devaient y entamer, ensemble, une retraite au fin fond de la campagne, sous la houlette du metteur en scène Yo-Sup Bae. Seulement voilà, Covid oblige, le rendez-vous est tombé à l’eau, la Corée du Sud étant particulièrement stricte sur la protection sanitaire de son territoire.

L’aventure aurait pu être abandonnée mais le Théâtre de Liège et la National Theater Company of Korea ont tenu bon, décidant d’adapter le projet. La crise compromet les voyages extra-européens ? Qu’à cela ne tienne ! Les équipes se sont mises au travail quand même, entamant une correspondance virtuelle avant de vivre, chacune de leur côté, la même expérience spirituelle. Alors que les Coréens ont maintenu leur retraite à Hwacheon, en Corée du Sud, les Belges se sont installés pour quelques jours à l’Institut tibétain Yeunten Ling de Huy.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct