Procès Marc Progin à Hong Kong: contre la démocratie, ou la francophonie?

La police anti-émeutes disperse les participants à une manifestation, le 6 septembre, contre le report des élections.
La police anti-émeutes disperse les participants à une manifestation, le 6 septembre, contre le report des élections. - Reuters.

Correspondance

Quatre octobre 2019, à Hong Kong : Marc Progin, Suisse, part « shooter » la manif du jour, celle de dizaines de milliers de jeunes qui protestent contre… l’interdiction du port du masque. Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif (pro-Pékin), veut en effet pouvoir identifier et poursuivre ceux qui se battent contre la montée du pouvoir communiste sur l’enclave en Chine méridionale. Ce genre de manif, Marc Progin, résident à Hong Kong depuis plus de 40 ans, les suit toutes. Jusqu’alors, son action volontaire n’a pas connu de soucis majeurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+