Atenor reste serein face à la crise

Le Realex est l’un des projets sur lesquels travaille Atenor.  Ce centre de congrès doit voir le jour au cœur du quartier européen,  à Bruxelles. La négociation avec les instances européennes est (enfin) terminée. Le permis  a été amendé. Il est  en attente de délivrance.
Le Realex est l’un des projets sur lesquels travaille Atenor. Ce centre de congrès doit voir le jour au cœur du quartier européen, à Bruxelles. La négociation avec les instances européennes est (enfin) terminée. Le permis a été amendé. Il est en attente de délivrance. - assar architects.

Covid ou pas Covid, tout roule pour Atenor. C’est ce qui ressort du rapport financier du premier semestre 2020 présenté récemment par le développeur. Pour les six premiers mois de l’année, les bénéfices nets se sont élevés à 19,6 millions d’euros, soit une forte hausse par rapport au premier semestre 2019 où ils avaient atteint un peu plus de 6 millions.

Un résultat jugé « tout à fait remarquable » par Stéphan Sonneville, et qui fait dire au CEO que ces 20 millions devraient être de toute façon atteints à la fin de l’exercice 2020. « En fonction de négociations en cours concernant certains projets dont je ne peux pas parler pour l’instant, il se pourrait même qu’Atenor atteigne un résultat équivalant à celui de l’année dernière (37,78 millions de bénéfices). Quoi qu’il en soit, le dividende sera au minimum de 2,31 % net, soit 3,80 % brut. En étant optimiste, il montera peut-être jusqu’à 5 % d’ici décembre mais il est trop tôt pour l’affirmer. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct