Paddock: «Les pénalités en MotoGP, c’est du grand n’importe quoi», avance Xavier Siméon

Paddock: «Les pénalités en MotoGP, c’est du grand n’importe quoi», avance Xavier Siméon
D.R.

Xavier, parlons d’abord de votre actualité. Satisfait de votre troisième place aux 24 Heures du Mans.

Très satisfait. Depuis les premiers essais jusqu’au drapeau à damier, j’ai pris beaucoup de plaisir au sein de l’équipe officielle Suzuki. Nous aurions sans doute pu viser la deuxième position mais la chute d’un équipier, dimanche matin, nous a relégué sur la dernière marche du podium. C’est la course. Nous voilà très bien placés pour la dernière manche du championnat du monde à Estoril à la fin du mois.

Parlons vitesse. À la suite des deux accidents très impressionnants en Moto2 et en MotoGP en Autriche, vous avez été très critique envers le circuit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct