Galler veut rendre son chocolat plus écologique et plus humain

La certification Fairtrade du cacao de Galler devrait permettre de sortir 6.000 planteurs africains de l’extrême pauvreté.
La certification Fairtrade du cacao de Galler devrait permettre de sortir 6.000 planteurs africains de l’extrême pauvreté. - Eric St-Pierre

Un nouveau logo stylé, des emballages tout lumineux et colorés, un assortiment rajeuni (notamment avec la collaboration de Roméo Elvis) et renforcé… C’est un nouveau visage qu’arbore officiellement Galler depuis ce mardi. L’entreprise liégeoise avait besoin de ce coup de frais, elle qui était encore en fâcheuse posture en 2018, après des investissements très – voire trop – conséquents pour étoffer son réseau de boutiques propres et pour conquérir le marché français. Oui, la marque a failli disparaître. Mais, il y a deux ans, l’investisseur qatari qui détenait déjà 75 % de l’entreprise, a racheté les 25 % restants au fondateur Jean Galler et a injecté 10 millions d’euros pour sauver les meubles. Mieux : pour repenser la société.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct