Les travailleurs d'Epicura mèneront une action le 9 septembre

Les autres sites du groupe à Baudour et Ath, pourraient être touchés dans une moindre mesure, a indiqué mardi le syndicat CNE.

La tension sociale trouve ses origines dans les conditions de travail que dénoncent les travailleurs. Selon le syndicat, les problèmes principaux sont, entre autres, la remise systématiquement tardive des horaires de travail, le non-encadrement formatif des multiples disciplines auquel le personnel est confronté au quotidien, la charge excessive due à une mauvaise organisation du travail et au nombre trop important de spécialités à assumer.

Le syndicat dénonce également les changements inopinés, des changements inopinés d'affectation, des rapports tendus entre le personnel et la hiérarchie directe

"Le personnel des consultations a suffisamment laissé le temps à la direction et exige désormais que la direction règle les problèmes", a indiqué la CNE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct