Coronavirus - L'économie sud-africaine s'effondre de 51% au deuxième trimestre

Ce recul sans précédent du PIB était anticipé en raison du strict confinement imposé dans le pays à partir du 27 mars afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus, en limitant les déplacements de la population, mais au détriment de la plupart des activités économiques.

Les chiffres publiés mardi reflètent le "sérieux impact" de la pandémie, mais "doivent inciter tous les Sud-Africains à faire tout leur possible pour aider à rebâtir l'économie", a réagi le président Cyril Ramaphosa.

"C'est le moment d'agir rapidement et courageusement pour placer l'Afrique du Sud sur une trajectoire de croissance rapide", a ajouté le chef d'Etat.

"Nous exploiterons ce moment de crise pour construire une nouvelle économie, et déployer le vrai potentiel de l'Afrique du Sud", a encore affirmé le président.

Le plongeon du PIB est en grande partie imputé au fort recul des secteurs de la construction, de l'industrie manufacturière et de l'exploitation minière accusant une baisse d'activité de plus de 70%.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct