Annie Cordy: le recueillement du public auprès de son cercueil

Annie Cordy: le recueillement du public auprès de son cercueil
AFP

À notre Tata Yoyo, on ne t’oubliera jamais » : quelques dizaines d’anonymes ont commencé à venir à Cannes se recueillir auprès du cercueil de la chanteuse Annie Cordy, avant des obsèques en plein air et en chansons prévues samedi après-midi.

Une salle de la maison funéraire de l’Athénée à Cannes et un registre des condoléances sont accessibles à tous jusqu’à vendredi. Du rose, du blanc, du rouge, les premiers visiteurs sont venus avec des brassées de fleurs.

Un couple belge a épinglé « un grand merci à vous » à son bouquet. Pas de « truc en plume », ni de fantaisie sur le cercueil, rien ne rappelle les airs entraînants que la géniale show-girl a enchaînés pendant 70 ans, s’ingéniant à amuser un public populaire, des scènes de music-hall comme le Lido à Paris aux podiums d’Europe 1.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+