Coco, au procès de Charlie Hebdo: «Dans la société, il y a des gens qui baissent leur froc!»

«
Je ne suis pas blessée, je n’ai pas été tuée. Mais cette chose absolument effroyable, je la vivrai jusqu’à la fin de mes jours
», a expliqué mardi la dessinatrice Coco.
« Je ne suis pas blessée, je n’ai pas été tuée. Mais cette chose absolument effroyable, je la vivrai jusqu’à la fin de mes jours », a expliqué mardi la dessinatrice Coco. - afp

Reportage

Jusque-là, ils assistaient, discrètement, à un procès dont ils disaient n’attendre pas grand-chose, en l’absence des tueurs. Ils devaient endurer les auditions des onze accusés présents. Subir l’interrogatoire du principal d’entre eux, Ali Riza Polat, qui comparaît pour complicité des crimes des frères Kouachi et Amedy Coulibaly. L’entendre répandre sa morgue : « Je vais faire du banditisme, encore pire ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct