La question du port des signes religieux divise à nouveau Bruxelles

En Région bruxelloise, la question des signes religieux reste inflammable et est loin d’être résolue.
En Région bruxelloise, la question des signes religieux reste inflammable et est loin d’être résolue. - Photo News.

Tout a commencé en juillet. Plusieurs partis du conseil communal de Molenbeek, aiguillonnés par le PTB, ont déposé un projet de motion ouvrant la possibilité d’autoriser le port des signes religieux dans les services de l’administration communale. Cette motion a fait suite à un arrêt de la Cour constitutionnelle qui a validé la possibilité pour une haute école de la Région bruxelloise d’interdire le port des signes religieux par des étudiants.

La bourgmestre, Catherine Moureaux (PS), a obtenu le report de la motion à la rentrée, et déposé elle-même un texte « pour amortir le choc », nous dit un observateur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct