Le trésor de campagne de Trump menacé par la gabégie

Tout en niant toute dépense excessive, le président s’est engagé à faire l’appoint, si nécessaire. avec son propre argent. © Reuters.
Tout en niant toute dépense excessive, le président s’est engagé à faire l’appoint, si nécessaire. avec son propre argent. © Reuters.

Huit cents millions de dollars se seraient perdus en dépenses plus ou moins douteuses depuis trois ans et demi, sur un total estimé à 1,1 milliard de dollars. Et la campagne, qui entame sa dernière ligne droite, à huit semaines exactement du scrutin du 3 novembre, pourrait manquer de liquidités au moment crucial.

Par un curieux retournement de situation, le rival démocrate de Trump, Joe Biden, a levé la coquette somme de 365 millions de dollars pour le seul mois d’août. Notoirement peu doué pour les levées de fonds, l’ancien vice-président n’en menait pas large avant le début des primaires le 3 février 2019 en Iowa, caisses vides et effectifs squelettiques sur le terrain face aux campagnes rivales plus richement dotées de Bernie Sanders, Elizabeth Warren. Michael Bloomberg et Pete Buttigieg.

Malgré ses énormes ressources, Donald Trump voit donc son avance financière fondre au soleil, et pour de curieuses raisons qu’énumère le New York Times.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct