Négociations fédérales: avancer malgré le coronavirus

Après la contamination d’Egbert Lachaert, président de l’Open VLD, le Roi Philippe devra se faire tester.
Après la contamination d’Egbert Lachaert, président de l’Open VLD, le Roi Philippe devra se faire tester. - Belga

Ce qu’on attend des dirigeants en démocratie, ce n’est pas de céder à l’hystérie du risque zéro, qui s’apparente à l’univers carcéral mortifère d’Howard Hughes. (…) Le risque ne disparaîtra jamais : il s’agit à présent de vivre avec, de l’accepter et de le défier, avant que lui-même ne se joue de nous. » Dans leur excellente carte blanche confiée au « Soir » et dans laquelle ils appelaient à rejeter toute stratégie hygiéniste au service de l’objectif fou du « risque zéro », les deux universitaires belges Olivier Servais et François Gemenne ont tout dit de la manière dont nous devons désormais mener notre vie « sous corona ». Ils mettaient en garde contre cette distanciation physique généralisée qui risquait de provoquer une distanciation et une fragilisation sociales et imploraient : acceptez de courir un risque pour « faire société » au risque sinon de la voir s’effondrer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct