Le pétrole se reprend un peu au lendemain d'une chute sévère

Vers 09h30 GMT (11h30 heure belge), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 40,31 dollars à Londres, en hausse de 1,33% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI pour octobre gagnait 1,74% à 37,40 dollars.

Les gains de ce début de séance sont "une rectification après la chute massive que le marché a subie" mardi, sans pour autant l'effacer complètement, a expliqué Paola Rodriguez-Masiu, analyste pour Rystad Energy.

La veille, les deux barils ont perdu respectivement 6,3% et 7,6% et sont tombés à des niveaux plus vus en plus de deux mois.

Cette chute a été provoquée "par un ralentissement de la reprise de la demande et la possibilité d'une offre excédentaire", a souligné Richard Hunter, analyste pour Interactive Investor.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct