Dégénérescence maculaire: Novartis, Roche et Genentech sanctionnés pour pratiques abusives

C'est la plus forte amende collective jamais prononcée par l'autorité à l'encontre de laboratoires pharmaceutiques.

Elle explique dans un communiqué que "les laboratoires Genentech, Novartis et Roche ont mis en oeuvre un ensemble de comportements (abus de position dominante collective) visant à préserver la position et le prix du Lucentis, en freinant l'utilisation hors autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'anticancéreux Avastin".

Le Lucentis est un traitement de la DMLA, une maladie de la rétine liée à l'âge, développé par Genentech (qui a des liens capitalistiques avec les groupes Roche et Novartis).

Toutefois, les médecins se sont rendus compte qu'un autre médicament de Genentech, l'anticancéreux Avastin, avait des effets positifs sur la DMLA et se sont mis à le prescrire bien qu'il n'ait pas d'autorisation de mise sur le marché pour cette maladie.

Or, l'Avastin a un coût 30 fois moins élevé que le Lucentis: une injection du premier coûte 30 à 40 euros, contre 1.161 euros pour le second.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct