Coronavirus - Les syndicats se mobiliseront le 28 septembre pour une hausse des allocations

Les syndicats soulignent que la crise sanitaire a creusé les inégalités mais que les organisations patronales "n'ont toujours pas compris l'importance de la concertation sociale". D'après eux, le patronat refuse de remettre à temps un avis commun sur "l'enveloppe bien-être", négociée tous les deux ans.

Cette enveloppe contient un budget fixe qui permet aux interlocuteurs sociaux, après validation par le gouvernement fédéral, d'augmenter certaines allocations au-delà de l'indexation normale. "Les employeurs préfèrent une fois de plus lier ce débat aux négociations de l'accord interprofessionnel (AIP) 2021-2022, ce qui réduit fortement les chances d'aboutir à un vrai progrès social pour les travailleurs et travailleuses", déplore le front commun syndical.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct