Amende record en France pour trois labos suite à des pratiques anticoncurrentielles. Quid en Belgique?

Amende record en France pour trois labos suite à des pratiques anticoncurrentielles. Quid en Belgique?
REUTERS.

Quatre cent quarante-quatre millions. C’est l’amende record que l’Autorité française de la concurrence a infligée ce mercredi aux groupes pharmaceutiques Novartis, Roche et Genentech. En cause, des « pratiques abusives » visant à préserver les ventes d’un médicament largement prescrit en ophtalmologie au détriment d’un autre trente fois moins cher.

Le médicament en question, le Lucentis, développé par l’américain Genentech et commercialisé hors des Etats-Unis par le suisse Novartis, est utilisé pour traiter la dégénérescence maculaire (DMLA), principale cause de malvoyance chez les plus de cinquante ans. Toutefois, les médecins se sont rendu compte qu’un autre médicament de Genentech, l’anticancéreux Avastin, avait des effets positifs sur la DMLA et se sont mis à le prescrire bien qu’il n’ait pas d’autorisation de mise sur le marché pour cette maladie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct